Actualité

L’ONU dénonce un nettoyage ethnique

Le Secrétaire général et le Conseil de sécurité demandent la fin de la persécution des Rohingyas.
Birmanie

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a appelé mercredi la Birmanie à suspendre ses opérations militaires contre la minorité Rohingya. Le patron des Nations unies considère que les autorités se livrent à un nettoyage ethnique. La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi a fait savoir de son côté qu’elle annulait un déplacement à l’ONU et promis de sortir publiquement de son silence. Le Conseil de sécurité s’est réuni mercredi

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion