Actualité

Rangoon rejette l’offre de cessez-le-feu

Les autorités birmanes ont opposé dimanche une fin de non-recevoir à l’appel au cessez-le-feu lancé la veille par les rebelles rohingyas.
Birmanie

Samedi, les rebelles rohingyas avaient lancé un appel au cessez-le-feu afin de permettre d’acheminer de l’aide aux centaines de milliers de réfugiés qui ont fui les violences. Mais les autorités birmanes ont opposé dimanche une fin de non-recevoir à cette demande. «Notre politique n’est pas de négocier avec les terroristes», dit un porte-parole de la dirigeant Aung San Suu Kyi sur Twitter. Les rebelles de l’Armée du Salut des Rohingya

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion