Scène

Des ballets sans stéréotypes

De la «cancel culture» à l’Opéra de Paris? Plutôt un début de réflexion sur les ­clichés d’un autre âge dans le répertoire du ballet classique. Un exercice délicat.
Des ballets sans stéréotypes
Comme nombre ballets, "Don Quichotte" (ici à l’Opéra Garnier à Paris en mai 2011) n’est pas dénué de ­stéréotypes. Les ­gitans, par exemple, y sont montrés comme des voleurs. NICOURSE / CC
Danse

Quelques mois après un manifeste inédit sur la diversité à l’Opéra de Paris rédigé par des danseurs et employés noirs et métisses de l’institution, la question du répertoire a été mise en lumière par une polémique. Fin décembre, le nouveau directeur général de l’Opéra, Alexander Neef, affirme dans Le Monde que «certaines oeuvres vont sans doute disparaître du répertoire», après un paragraphe évoquant Le Lac des Cygnes et Casse-­Noisette. La

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion