Genève

Une manif pour les oubliés de la crise

Syndicats, partis de gauche et associations appellent les salariés et les précaires à faire entendre leur voix dans la rue ce samedi après-midi.
Une manif pour les oubliés de la crise
Pour certain-e-s employé-e-s, l’ouverture prolongée des magasins le samedi jusqu’à 20h est une provocation. KEYSTONE/IMAGE D'ILLUSTRATION
Covid-19

Après les commerçants et les restaurateurs, c’est au tour des salariés et des précaires, les oubliés des mesures d’urgence, de manifester ce samedi sur la plaine de Plainpalais. Face au risque de paupérisation d’une partie croissante de la population, les syndicats, partis de gauche et associations exigent un plan de relance pour une sortie de crise «solidaire», sans opposer les besoins entre eux. La liste des aides à l’économie est

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion