Genève

De Bogota aux Vernets

Présidente de la Caravane de solidarité, à l’origine des distributions de vivres aux Vernets, Silvana Mastromatteo vient d’une famille aisée en Colombie. A Genève, elle s’est engagée auprès des sans-papiers.
De Bogota aux Vernets
Face à l’ampleur que l’action a désormais prise, la Caravane de la solidarité et sa présidente , Silvana Mastrmatteo, songe à se retirer du dispositif. «Nous travaillons pour répondre à l’urgence, mais n’avons pas à pallier l’action des autorités et des associations professionnelles.». JPDS
Portrait

Tournant comme une hélice, Silvana Mastromatteo est fatiguée et songe à prendre du repos. Début avril, la présidente de la Caravane de solidarité organisait une première distribution de vivres et produits d’hygiène pour les travailleurs au noir s’étant trouvés sans le sou en raison de la crise sanitaire. Cent-cinquante colis ont été distribués, une opération qui s’est répétée quelques fois avant que la police n’y mette un terme, le 18

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion