Vaud

Décédé après son renvoi

Un jeune expulsé en Guinée s’y est retrouvé sans papiers. Malade, il est décédé 11 mois après son renvoi.
Un Guinéen décédé après son renvoi
De retour dans son pays, le Guinéen renvoyé craignait pour sa vie. KEYSTONE/PHOTO PRETEXTE
Asile

Abdoul Mariga a passé des mois à errer en Guinée, sans papiers, malade, harcelé par la police, avant de mourir seul dans un hôpital le 17 octobre dernier. L’homme de 30 ans avait été renvoyé de force en novembre 2019 par les autorités suisses dans ce pays où il avait passé une partie de son enfance. Une délégation guinéenne l’ayant identifié comme l’un de ses citoyens, le Secrétariat d’Etat aux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion