International

Ziegler raconte les «camps» de la honte

Dans son dernier ouvrage, Jean Ziegler narre sa visite dans le plus grand centre d’accueil de réfugiés de la mer Egée, à Lesbos, en Grèce. Un rapport accablant.
Ziegler raconte les «camps» de la honte
«On espère que les réfugiés rapporteront ces expériences à leurs compatriotes restés au pays, et que ces derniers renonceront à partir. C’est immoral, barbare et de surcroît totalement inefficace», s’insurge Jean Ziegler. keystone
Asile

Du haut de ses 85 ans, et après ses missions pour les Nations Unies en tant que rapporteur spécial sur le droit à l’alimentation, le sociologue suisse Jean Ziegler a assisté à bien des tragédies. Mais au retour de son voyage pour le Conseil des droits de l’homme dans le camp de réfugiés de Lesbos, à Moría, en mai 2019, il reste muet durant un mois. Il dit alors se

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion