Société

Alzheimer, le fruit de nos entrailles?

Certaines maladies du cerveau seraient liées à un déséquilibre de la flore intestinale.
Alzheimer, le fruit de nos entrailles?
Par voie ­sanguine, des substances produites par les bactéries de l’intestin contaminent le cerveau: les chercheurs genevois ont montré un lien entre le microbiote intestinal et la maladie d’Alzheimer. UNIGE
Santé

La rumeur dit de l’intestin, riche de 200 millions de neurones, que «c’est notre deuxième cerveau». Les recherches récentes confirment l’importance de l’intestin dans le bon fonctionnement de notre organisme, et plus exactement l’importance du microbiote intestinal, cette flore qui compte – grosso modo – 100’000 milliards de bactéries, réparties en 700 types… Le professeur Giovanni Frisoni, directeur du Centre de la mémoire des hôpitaux universitaires de Genève (HUG), et son

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion