Vaud

Chauffeur Uber considéré comme salarié: le jugement entre en force

Uber a renoncé à recourir contre un arrêt du Tribunal cantonal vaudois qui reconnaissait le statut de salarié à un ex-chauffeur d’une filiale d’Uber.
Chauffeur Uber considéré comme salarié: le jugement entre en force
L'application Uber. Keystone
Uberisation

Uber a renoncé à recourir contre un arrêt du Tribunal cantonal vaudois qui reconnaissait le statut de salarié à un ex-chauffeur d’une filiale d’Uber. Ce jugement est maintenant en force, souligne lundi le syndicat Unia. Pour l’avocat du chauffeur, Rémy Wyler, il s’agit d’une grande victoire et d’un énorme précédent. Un point de vue qu’Uber conteste. Le chauffeur avait travaillé pour Rasier Operations B.V. entre avril 2015 et décembre 2016. Son compte

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion