Genève

Recours des patrons contre le salaire minimum

Cinq associations patronales genevoises estiment que la mise en application des nouvelles mesures deux mois avant la fin de l’année civile est inopportune et disproportionnée.
Recours des patrons contre le salaire minimum
Les associations patronales demandent un report de l'entrée en vigueur du salaire minimum au 1er février, afin de permettre aux employeurs d'effectuer les démarches administratives en même temps que l'adaptation annuelle des cotisations sociales. KEYSTONE/IMAGE D'ILLUSTRATION
Salaire minimum

Après les syndicats, cinq associations patronales genevoises recourent contre la mise en oeuvre de l’initiative en faveur d’un salaire minimum de 23 francs l’heure. L’Association genevoise des entreprises d’entretien des textiles, la Fédération du commerce genevois, la Fédération des entreprises romandes (FER Genève), le Groupement professionnel des restaurateurs et hôteliers et la Nouvelle organisation des entrepreneurs estiment que la mise en application des nouvelles mesures deux mois avant la fin de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion