Genève

Des droits politiques inclusifs

Quelque 1200 personnes jugées «incapables de discernement» seront à nouveau en mesure de voter au niveau cantonal et communal. Près de 75% des Genevois ont accepté la nouvelle loi.
Droits politiques: avancée pour les personnes handicapées
A Genève, les personnes durablement incapables de discernement, qui ont été privées de droits politiques, vont recouvrer ces droits. KEYSTONE
Votation cantonale

Environ 1200 Genevois retrouveront bientôt leurs droits politiques. Le peuple du bout du lac a en effet approuvé par près des trois quarts des suffrages (74,8%) une modification constitutionnelle mettant fin au retrait de la possibilité de voter à des personnes handicapées ou âgées, et considérées par les autorités judiciaires comme «incapables de discernement». «Il s’agit d’un pas vers l’inclusion. Le Conseil d’Etat se réjouit de la très large adoption

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion