Genève

L’aide aux plus précaires plébiscitée

L’aide d’urgence aux salarié·es précarisé·es par les effets de la pandémie a été acceptée par 68,82% du corps électoral. La solidarité l’a emporté sur la question du travail au noir.
L’aide alimentaire sur trois sites
Ce printemps, en pleine crise sanitaire, le projet d’aide solidaire s’est déroulé à la patinoire des Vernets. JPDS
Votation cantonale

Le corps électoral a fait preuve de solidarité avec les couches les plus modestes de la société, comme ce fut le cas à l’automne, avec la votation en faveur du salaire minimum. Les Genevois·es ont très largement accepté (68,82%), ce dimanche, l’aide d’urgence pour les travailleurs et travailleuses précaires touché·es par les conséquences économiques du Covid-19. Les images choquantes de milliers de personnes qui, lors de la première vague, faisaient

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion