Trop peu d’encadrement, trop de discriminations

Trop peu d’encadrement, trop de discriminations
Le Transgender Network (TGNS) a lancé une campagne fin 2018 auprès des entreprises, pour sensibiliser à la discrimination des personnes transgenres au travail. KEYSTONE
Transidentité

Un sixième environ des entreprises interrogées par TGNS le disent clairement: elles ne souhaitent pas employer de personnes transgenres par crainte de situations compliquées au niveau de la collaboration interne et du contact avec la clientèle. De fait, «quand on annonce qu’on va entamer une transition, les gens ne savent pas exactement à quoi ils disent oui», note Cynthia. «Il y a par exemple des périodes où l’identification de genre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion