Solidarité

Migrants sacrifiés face au Covid

La crise du Covid-19 met en lumière le caractère abusif et transitoire de la vie offerte aux millions de travailleurs étrangers qui façonnent l’économie du Golfe. Avec des conséquences jusqu’en Inde.
Migrants sacrifiés face au Covid
Des pêcheurs originaires du Bangaldesh s’affairent pour vendre les prises du jour à Duqm, Oman. Dans cet Etat du Golfe, la plupart des travailleurs sont des étrangers en situation précaire. SCR
Golfe Persique

La peur de ne plus pouvoir manger à sa faim hante Rakesh, un électricien indien qui vit au Koweït depuis six ans et est aujourd’hui sans emploi. «J’ai déjà réduit ma consommation de nourriture pour survivre, alors comment voulez-vous que je paie le loyer?» interroge-t-il, la voix tremblante. Comme lui, plusieurs dizaines de milliers de travailleurs étrangers vivant en périphérie de la capitale de l’’émirat ont été piégés par la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion