Vaud

«Que notre travail soit reconnu»

Le syndicat SSP attend des compensations pour l’engagement du personnel de santé durant la crise. Des revendications qui n’ont pour l’instant pas débouché.
Le personnel soignant exige la reconnaissance
Après le soutien massif de la population pour son important engagement durant l’épidémie, le personnel soignant exige un plan d’investissement massif dans le secteur de la santé, avec la création d’emplois et un meilleur accès à la formation. KEYSTONE
Post-covid

«La population nous a applaudis chaque jour à 21h durant la crise. Nous sommes sortis de l’ombre et notre travail a été reconnu. Nous attendons désormais une avancée concrète.» Le ton est ferme ce mardi matin à Lausanne, dans un café proche du CHUV. Deux infirmières, accompagnées du Syndicat des services publiques (SSP), ont tiré leur bilan de la crise sanitaire et listé une série de revendications.  «Nous avons travaillé

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion