Musique

La Case à Chocs saute dans l’inconnu

Le club se décloisonne dès samedi avec l’opération «Ondes de Chocs». Mais navigue à vue pour la suite de sa saison.
La Case à Chocs saute dans l’inconnu
«Ondes de Chocs», c'est quatre concerts ou performances extra muros organisés en août en petit comité. DR
Post-covid

Forcée à la fermeture éclair à la mi-mars pour cause de coronavirus, la Case à Chocs repique du vif en ce début de mois d’août à Neuchâtel. Une renaissance du chaos qui s’opérera en douceur avec les précautions d’usage. «Nous avons faim de retrouver le public», s’exclame Xavière Sennac, programmatrice d’un club doté en réalité d’une patente de discothèque. «C’est bien ça le problème. Aujourd’hui, nous naviguons à vue avec

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion