Religions

«Sortir de la crise par le haut»

L’Eglise protestante se déchire depuis plus d’un an autour d’un nouveau modèle de gouvernance. Une solution pourrait se concrétiser cet été.
«Sortir de la crise par le haut»
La cathédrale Saint-Pierre. A Genève, comme ailleurs en Suisse, la gouvernance de l’Eglise suscite régulièrement des remous au sein de l’institution genevoise depuis des années. JPDS
Eglise protestante de Genève

Le président de l’Eglise protestante de Genève (EPG), Emmanuel Fuchs, jetait l’éponge mercredi 11 juin, en même temps que quatre autres membres du Conseil du Consistoire (CC), le bureau exécutif. Motif: des «divergences de vue portant sur la gouvernance de l’Eglise». Depuis des années, celle-ci suscite régulièrement des remous au sein de l’institution genevoise, comme ailleurs en Suisse. Comment expliquer cette nouvelle crise? Par deux désaveux et de longs mois

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion