Religions

L’Église protestante de Genève face à son avenir

Après la démission de cinq membres de son exécutif dont le président, l’Église protestante de Genève se retrousse les manches pour garder le cap.
L’Église protestante de Genève face à son avenir
L’assemblée des délégués s'est réunie le jeudi 11 juin pour une deuxième soirée de Consistoire à la cathédrale Saint-Pierre à Genève. KEYSTONE
Eglise protestante de Genève

Mercredi 10 juin, le président de l’Église protestante de Genève (EPG), Emmanuel Fuchs, ainsi que quatre autres membres du Conseil du Consistoire (exécutif) ont démissionné avec effet immédiat pour la majorité. Pour faire face à cette situation déroutante, l’assemblée des délégués, réunie jeudi 11 juin pour une deuxième soirée de Consistoire, a décidé de prendre les devants en organisant une session extraordinaire d’ici le 30 juin. «Nous devons réfléchir au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion