Histoire

Les vieux cépages défient le climat

Le vignoble suisse devrait résister au changement climatique. L’avis du généticien José Vouillamoz.
Les vieux cépages défient le climat 2
Vigne centenaire de Rouge du Pays (Cornalin), un cépage emblématique du Valais. José Vouillamoz/LDD
Viticulture

Les variations de températures et d’humidité attendues ces prochaines décennies avec le changement climatique ne seront pas sans conséquences sur le vignoble suisse. Les anciens cépages indigènes ou historiques, très diversifiés, devraient toutefois bien s’en sortir, assure le généticien de la vigne José Vouillamoz. Formé au profilage ADN à l’Université de Californie à Davis, l’ampélologue valaisan est un grand spécialiste des cépages à travers la planète. Et en particulier des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion