Genève

Fin d’année scolaire «alternative»

Face à l’annulation des «promotions» traditionnelles, communes, établissements, enseignants ou parents s’organisent pour marquer le coup en respectant les règles sanitaires.
Fin d’année scolaire «alternative»
En l’absence de Fêtes des écoles (ici en 2014), les établissements devront faire preuve de créativité. KEYSTONE
Education

C’est une fin d’année scolaire très particulière que vivent actuellement élèves et enseignants genevois. Fêtes des écoles, promotions, remises de diplômes et autres cérémonies de clôture habituelles ont en effet été annulées dans le cadre de la crise sanitaire due au Covid-19. Mais depuis l’arrêté ad hoc du Conseil d’Etat, daté du 23 avril, un assouplissement des restrictions sanitaires a permis de voir émerger une certaine inventivité de la part

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion