Genève

Affaire des notes de frais classée

Le Ministère public classe la procédure ouverte à la suite du rapport de la Cour des comptes qui avait dévoilé les frais professionnels problématiques du Conseil administratif.
La justice met son nez dans les notes de frais
Guillaume Barazzone (au centre), Rémy Pagani (à gauche) vont être entendus en tant que prévenus. KEYSTONE
Notes de Frais

L’affaire des frais professionnels du Conseil administratif de la Ville de Genève n’aura pas de conséquences pénales. Mardi matin, le Ministère public a annoncé qu’il classait la procédure ouverte le 7 novembre 2018. La justice donnait alors suite au rapport de la Cour des comptes dénonçant des frais exorbitants et parfois injustifiés de certains magistrats et qui avait déclenché un tsunami politique. Le classement de la procédure est justifié par

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion