Culture

Malades imaginaires

Phénomène culturel d’Italie du Sud, la crise d’arachnidisme connue sous le nom de tarentisme fascine chercheurs et artistes. Diagnostic entre fantasmes et patrimonialisation.
Malades imaginaires
Des «tarentulées» semblant possédées, dans la chapelle de Saint Paul, à Galatina (région des Pouilles). Ce reportage titré «Le Bal de la fureur» a été réalisé en 1954 pour le magazine Le Ore. CHIARA SAMUGHEO
Rite

Prise de convulsions, serrant un chiffon blanc entre ses mains, une femme roule au sol et se contorsionne, comme possédée. Autour d’elle, des musiciens chantent en jouant une mélodie frénétique et répétitive au violon, accordéon, tambour sur cadre. La victime est tarentulée: piquée symboliquement par l’araignée et asservie, elle doit être traitée par musicothérapie. Et si cela ne suffit pas, après consultation de Saint Paul (qui a survécu au venin

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion