Musique

La physique des tubes

Les chants populaires étaient l’obsession du Roumain Constantin Brailoiu, pionnier de l’ethnomusicologie. Le fonds qu’il a créé en 1944 au Musée d’ethnographie de Genève est au cœur d’une exposition sonore. Et intégralement accessible sur internet.
La physique des tubes
Constantin Brăiloiu avec un joueur de cornemuse d'Olténie en 1934. IOSIF BERMAN / WIKICOMMONS
Musique

D’où viennent les chants populaires? Qu’est-ce qui détermine leur authenticité? Ont-ils un seul compositeur ou plusieurs arrangeurs successifs? Obéissent-ils à des règles établies, comme la musique savante? Comment expliquer les similitudes rythmiques et harmoniques observées entre des traditions de continents différents, qui n’ont aucune chance de s’être rencontrées? Avec la mondialisation, ces traditions qui sont partie intégrante de la mémoire des peuples sont-elles en voie d’extinction? Quelle nécessité de préserver

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion