Suisse

Un oui net à la norme anti-homophobie

Dimanche, les Suisses ont soutenu à plus de 63% des voix un élargissement de la loi antiraciste. Les cantons romands ont massivement soutenu le texte.
Un oui net à la norme anti-homophobie
La liberté d'expression n'est pas un laissez-passer pour l'appel à la haine et au harcèlement, ont plaidé les partis et les associations LGBTIQ+ tout au long de la campagne. KEYSTONE
Votation fédérale

«J’avais la boule au ventre en attendant les résultats; c’est un énorme soulagement», s’exclame le conseiller national Mathias Reynard, la voix un peu rauque à force de sollicitations médiatiques. Une initiative parlementaire du socialiste valaisan est à l’origine de l’extension à l’homophobie de la norme pénale contre le racisme, approuvée hier par 63,1% des suffrages. «Le résultat est plus net qu’au parlement où il a fallu longuement batailler, souligne-t-il. C’est

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion