Scène

La danse agite les consciences

Le festival Hiver de danses ouvre ses portes ce mercredi dans le canton de Neuchâtel. La jeunesse a investi une édition 2020 qui s’étend géographiquement.
La danse agite les consciences
Tabea Martin se produira dans le cadre de Steps. KATHARINA LÜTSCHER
Neuchâtel

«La danse contemporaine, mouvement par essence, nous invite à observer ce qui bouge dans nos sociétés.» Le festival Hiver de danses ouvre ses portes ce mercredi dans le canton de Neuchâtel et offre de nouvelles fenêtres sur le monde. La jeunesse s’emploie activement à en dessiner l’avenir, très représentée dans cette édition 2020. Dans le sillage de Greta Thunberg, la lycéenne Diane Lou Pellaud-Eastes a initié la grève du silence

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion