Genève

Sécurité à l’Aéroport: encore une plainte classée

Un ancien cadre accusait notre ex-journaliste de diffamation à son égard.
Sécurité à l’Aéroport: encore une plainte classée
L’ancien chef de la sûreté de l'Aéroport est soupçonné d’avoir touché des pots de vin. Interpellé par la police mi-mai 2019, il avait porté plainte contre Eric Lecoultre le 27 février. KEYSTONE
Attribution de marchés

Le Ministère public, en la personne de la première procureure Séverine Stalder, a prononcé une ordonnance de non-entrée en matière à propos d’une plainte pour diffamation à l’encontre de l’ex-journaliste du Courrier Eric Lecoultre. Celui-ci était attaqué par l’ancien chef de la sécurité de l’Aéroport, qui a retiré sa plainte. D’où le classement de la procédure puisque le délit de diffamation n’est pas poursuivi d’office. Cet ancien cadre, désormais licencié,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion