International

Carlos Ghosn dit s’être enfui «seul»

Le magnat de l’automobile déchu, poursuivi au Japon pour malversations financières, est arrivé lundi au Liban dans des circonstances très floues.
Carlos Ghosn dit s’être enfui «seul»
Sortant de son mutisme pour la deuxième fois depuis son arrivée à Beyrouth, M. Ghosn a assuré que sa famille n’avait joué «aucun rôle» dans sa fuite. KEYSTONE/ARCHIVES
Fraude fiscale

Le magnat de l’automobile déchu, Carlos Ghosn, a affirmé jeudi avoir organisé «seul» sa fuite rocambolesque du Japon au Liban. L’ex-patron de Renault-Nissan est en liberté malgré une demande d’arrestation d’Interpol. M. Ghosn âgé de 65 ans et détenteur des passeports libanais, français et brésilien, est poursuivi pour malversations financières au Japon et y était assigné à domicile dans des conditions très strictes. Il est arrivé lundi au Liban dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion