International

Trois ans de prison ferme requis contre Jérôme Cahuzac

Le parquet a requis mardi la confirmation de la peine de trois ans de prison ferme et cinq ans d’inéligibilité infligée à l’ex-ministre français du budget Jérôme Cahuzac, jugé en appel pour fraude fiscale et blanchiment. Sa faute a «durement rompu l’équilibre social».
Trois ans de prison ferme requis contre Jérôme Cahuzac
Jérôme Cahuzac a menti pendant des mois à ses proches, aux parlementaires et aux médias avant d'avouer. KEYSTONE.
Affaire Cahuzac

«Votre plus grande contribution à la lutte contre la fraude fiscale aura été votre procès», a asséné l’avocat général Jean-Christophe Muller à l’ancien ministre, contraint à la démission en mars 2013 après la révélation de l’existence d’un compte caché à l’étranger. Si son réquisitoire est suivi par la Cour d’appel de Paris, l’ancien ministre socialiste, dont les dénégations puis la chute ont entaché le début du quinquennat Hollande, n’échappera pas

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion