Arts plastiques

Philippe Fretz, divine immersion

Dans une œuvre ­picturale ambitieuse, le plasticien se confronte à la Divine comédie de Dante. Portrait.
Philippe Fretz, divine immersion
A découvrir à Halle Nord, "Divine chromatie" propose un regard neuf et contemporain sur le poème de Dante. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Peinture

Ces jours, après un épisode de bise noire, le Rhône a des airs de Styx, rivière des enfers aux eaux troubles. Or ça tombe bien: sur la paroi principale d’Halle Nord, espace d’art genevois les pieds dans le fleuve, les deux cours d’eaux se confondent aussi, au fil d’une œuvre majestueuse racontant la Divine comédie de Dante Alighieri. Le chef-d’œuvre du Moyen Age tardif, premier grand texte écrit en italien,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion