Suisse

Pas de grande lessive après le scandale

Les rapports se suivent sur les actions de police contre le lanceur d’alerte du cartel grison de la construction.
Pas de grande lessive après le scandale
Le scandale du cartel de la construction continue de secouer le canton des Grisons. KEYSTONE
Construction

«Monsieur A. Q.»: c’est probablement l’un des habitants des Grisons que la Suisse alémanique connaît le plus. Cet entrepreneur de Basse-Engadine avait dénoncé le cartel de la construction, qui a été depuis lourdement sanctionné par la Commission de la concurrence (COMCO). Qualifié de traître par certains, il a aussi été l’objet d’interventions policières disproportionnées, selon deux rapports. Le Conseil d’Etat maintient sa confiance en ses cadres. L’ex-procureur cantonal zurichois Andreas

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion