Suisse

«La Suisse doit réagir au coup d’Etat en Bolivie»

Quelque quatre-vingts personnalités de la gauche et des Verts demandent au Conseil fédéral de suspendre toute coopération économique, et de veiller à la protection des droits humains sur place. La démission forcée du président Evo Morales, selon eux, est un coup d’Etat.
«La Suisse doit réagir au coup d’Etat en Bolivie»
Le texte s’inquiète de la persécution des «parlementaires, autorités et militants affiliés au parti d’Evo Morales». KEYSTONE-ARCHIVES
Appel

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion