International

Une radicale reçoit la présidence de facto

Jeanine Añez a été adoubée mardi par l’opposition à Evo Morales, l’armée et le Tribunal constitutionnel.
La sénatrice Añez présidente par intérim
La vice-présidente du Sénat bolivien, Jeanine Anez, s'est déclarée présidente par interim, une annonce ensuite validée par le Tribunal constitutionnel. KEYSTONE
Bolivie

La sénatrice Jeanine Añez s’est proclamée mardi présidente par intérim de la Bolivie. Cette annonce a aussitôt été qualifiée de «coup d’Etat» par l’ex-président Evo Morales en exil au Mexique et par le Mouvement vers le socialisme (MAS). Ses députés n’ayant pas siégé, le quorum parlementaire n’a pas été atteint et la nomination de la sénatrice du Beni n’a pu être formalisée que par une décision du Tribunal constitutionnel. Mme

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion