Neuchâtel

Les occupants de l’usine Sugus à la rue

En sursis depuis plusieurs années, les acteurs sociaux et culturels qui occupent l’ancienne usine Sugus à Serrières doivent quitter les lieux en fin d’année. Ils recherchent de nouvelles solutions.  
COPY Les occupants de l’usine Sugus à la rue
Les occupants de l’ancienne Sugus dans le vallon de Serrières, notamment l’AMAR, cherchent activement de nouveaux locaux. JULIE JEANNET
Culture

Des millions de Sugus ont été produits dans le vallon de Serrières, à l’ouest de Neuchâtel, pendant soixante ans. La production a été relocalisée en France en 1993. Le quartier des anciennes usines Suchard, souvent présenté comme une friche industrielle, abrite pourtant un riche terreau. Plusieurs acteurs de la scène sociale, culturelle et économique neuchâteloise se sont installés sur l’ancien site de production des caramels. Actuellement, l’AMAR (lieu autogéré multiculturel

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion