Neuchâtel

Les profs exigent une augmentation

Les enseignants neuchâtelois demandent une revalorisation de leur fonction et une hausse des salaires. La priorité est mise sur l’école enfantine.
Les profs exigent une augmentation
"Il faut en finir avec les économies de bouts de chandelle", s’insurge Brigitte Tisserand, enseignante et vice-présidence du Syndicat autonome des enseignants neuchâtelois, aux côtés de Pierre-Alain Porret, enseignant et président du SAEN. JJT
Education

La journée syndicale des enseignants a attiré plusieurs centaines de personnes mercredi à La Chaux-de-Fonds. Le Syndicat autonome des enseignants neuchâtelois (SAEN) et la section enseignement du Syndicat des services publics (SSP) s’organisent pour mener d’importantes négociations avec le Département de l’instruction publique et de la famille, dès janvier 2020. Il y a trois ans, le corps enseignant neuchâtelois avait fait grève durant quatre jours pour exiger du Conseil d’Etat

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion