International

Marée noire: «Le pire est à venir»

Le président brésilien Jair Bolsonaro a affirmé dimanche que « le pire est à venir » concernant la mystérieuse marée noire qui touche le pays depuis trois mois. Elle a déjà souillé plus de 200 plages dans le nord-est du pays.
Marée noire au Brésil: "le pire est à venir"
Plus de 200 plages ont été touchées par la marée noire: un pêcheur tient un poisson souillé de pétrole à Recife (archives).
Brésil

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion