Genève

L’initiative anti-rentes à vie a abouti

Si le Grand Conseil refuse de traduire en loi l’initiative législative des Vert’libéraux «Pour l’abolition des rentes à vie des conseillers d’Etat», le peuple sera amené à voter.
L’initiative anti-rentes à vie a abouti
Les initiants demandent que les conseillers d’Etat et le chancelier perçoivent une rente annuelle après la fin de leur mandat au maximum pour vingt-quatre mois. JPDS
Rentes

Le Conseil d’Etat a constaté l’aboutissement de l’initiative législative des Vert’libéraux «Pour l’abolition des rentes à vie des conseillers d’Etat». Si le Grand Conseil refuse de la traduire en loi, le peuple sera amené à voter. Les initiants demandent que les conseillers d’Etat et le chancelier perçoivent une rente annuelle après la fin de leur mandat au maximum pour vingt-quatre mois. La rente annuelle est fixée à 70% du dernier

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion