Égalité

La nationalité à l’épreuve du patriarcat

En dépit de timides avancées en faveur des droits des femmes, transmettre sa nationalité dans les pays du Golfe demeure une prérogative exclusivement masculine que les autorités refusent d’abolir.
La nationalité à l’épreuve du patriarcat
Des étudiantes qataries remplissent des documents dans les locaux de la Commission nationale des droits de l’homme, à Doha, Qatar. SCR
Qatar

Le 5 juin 2017, la péninsule arabique s’éveille au son des roulements de tambours: une coalition de pays arabes impose un blocus au richissime Qatar et demande à ses ressortissants de quitter l’émirat sous quatorze jours. Ceux dont la mère est qatarie et le père porteur de la nationalité d’un des pays menant l’offensive tentent de contenir leur inquiétude. En effet, la loi qatarie leur refuse la nationalité car sa

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion