Genève

Plan d’action pour les réfugiés mineurs

Le DIP veut mettre en place un dispositif de prise en charge coordonné des requérants d’asile mineurs non accompagnés. Il se fonde sur une étude de la Haute école de travail social.
Plan d’action pour les réfugiés mineurs
L'accès à la formation des jeunes réfugiés (ici au centre de l'Etoile) leur permettrait de mener une vie de jeunes "ordinaires", préconise la HETS. JPDS
Migrants mineurs

Suite à la publication d’une étude de la Haute école de travail social (HETS), le Département de l’instruction publique (DIP) lance un plan d’action pour une meilleure prise en charge des requérants d’asile mineurs non accompagnés (RMNA). Il se fonde sur une étude de la HETS rendue publique mercredi. La recherche a été commandée par le DIP, sur recommandation de la Cour des comptes. Pendant cinq mois, la HETS a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion