Genève

Le macroproblème des microplastiques en mer

Les déchets plastiques envahissent les océans. Une exposition au théâtre de l’Orangerie veut interpeller sur l’amplitude du problème.
Microplastiques en mer, un problème macro 1
«On propose un regard décalé, qui interpelle mais qui n’est pas alarmiste, qui crée confusion autour de ce matériau difficilement identifiable sur les images, pour mieux questionner notre relation avec cette matière omniprésente dans notre société», explique Samuel Gardaz, vice-président de la Fondation Pacifique. CÉDRIC LEGENDRE
Photographie

Mystérieux, scintillants, à la texture volcanique, ces restes de plastique font presque penser à des débris spatiaux ou à de rares microorganismes. Difficile de croire que ces particules magnifiées par la photographie, en principe inoffensives et invisibles à l’oeil nu, sont en train d’empoisonner les océans. Depuis cette semaine, au Théâtre de l’Orangerie, l’exposition «Sur les traces en plastique de Magellan» passe le problème littéralement à la loupe. Fragments, fils

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion