Arts plastiques

Laurence Bonvin, sous la glace

Vues à Martigny et Soleure, avant la Berlinale, ses images en négatif glanées au glacier d’Aletsch donnent le tournis.
Laurence Bonvin, sous la glace
Fin février, Laurence Bonvin présentera "Aletsch Negative" à la Berlinale. M. DANNER
Photographie

«Ça va, pas trop bruyant?» Solidement installée à côté du radiateur, dans un café lausannois avec vue sur la rue du Simplon, Laurence Bonvin enchaîne les rendez-vous. Comme nombre d’autres artistes suisses exilés – la photographe est basée à Berlin –, elle profite de ses passages en terre helvétique pour multiplier les tête-à-tête, amicaux ou professionnels. On s’est inscrit sur la liste, histoire de pouvoir évoquer avec elle son film

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion