Suisse

Courir pour distancer le harcèlement

Lancé à Paris contre les violences sexistes, le concept Sine Qua Non Squad essaime à Genève.
Courir pour distancer le harcèlement
Clémence Gallopin (à dr.) a décidé d’agir pour revendiquer son droit à faire du sport selon son bon plaisir. SWISSINFO
Sexisme

Marre des remarques sexistes, marre d’être sifflées ou klaxonnées, marre de devoir éviter certains endroits lors de leurs entraînements de course à pied. Clémence Gallopin, 22 ans, et Juliette Radi, 25 ans, ont décidé d’agir pour revendiquer leur droit de faire du sport où, quand et dans la tenue qu’elles veulent. «En allant courir dans certains quartiers de Genève, nous savons que nous aurons à subir des commentaires désagréables, notamment en soirée,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion