Genève

Une pétition contre le sexisme mobilise

Signataires et manifestants demandent plus de moyens de lutte contre les violences sexistes et sexuelles.
Brouillon auto 77
250 personnes étaient réunies jeudi soir à la Place neuve. JPDS
Manifestation

Quelque 250 personnes ont manifesté jeudi soir leur soutien à la pétition Que la honte change de camp, remise quelques heures plus tôt au Grand Conseil. Lancée par Viol-Secours et le Deuxième observatoire, la pétition a été signée par près de 2800 personnes et 36 associations genevoises. Les pétitionnaires demandent au Conseil d’Etat davantage de moyens pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles. Concrètement, il s’agit d’augmenter les moyens

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion