Suisse

«L’incompréhension est totale»

Selon le milieu syndical, le personnel soignant n’apprécie pas la flexibilisation de son temps de travail.
«L’incompréhension est totale»
Le personnel soignant, ici à l’Hôpital neuchâtelois, accepte mal d’être mis encore davantage sous pression. KEYSTONE
Santé publique

Vendredi dernier, le Conseil fédéral a renforcé ses mesures contre le coronavirus. L’une d’elles est passée quasi inaperçue: le personnel soignant (infirmiers, nettoyeurs, médecins assistants, mais pas médecins cadres) a vu son temps de travail et de repos temporairement flexibilisé. Dans la branche, l’incompréhension est grande. Interview avec Beatriz Rosende, du Syndicat des services publics. Quels sont les retours du personnel soignant après la décision du Conseil fédéral? Beatriz Rosende:

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion