Suisse

Le bilinguisme à un tournant

Une exposition soulève des doutes sur le bilinguisme à Bienne. Le canton de Berne veut l’édifier au contraire en «spécificité bernoise».
Le bilinguisme à un tournant
Pour nombre de Biennois, il n’est pas question de toucher à la tradition ancestrale du bilinguisme. AMR
Bienne

«Le bilinguisme n’existe pas!»: Le Nouveau Musée de Bienne joue la provocation depuis une semaine en accolant ce titre à sa nouvelle exposition dans le fief même de l’orthodoxie du bilinguisme en Suisse. Pour son conservateur, Florian Eitel, le moment est idoine pour réfléchir à un phénomène qui dépasse aujourd’hui largement le binôme français-allemand. «Bienne est devenue multilingue avec le temps, lâche-t-il sans tabou. La région a toujours été une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion