Égalité

Une loi qui ne sert à rien?

Mettre fin aux discriminations sexistes: tel était l’objectif de la Loi fédérale sur l’égalité. Le point sur vingt-trois ans d’application .
Une loi qui ne sert à rien?
«Il faut remettre en question les logiques productivistes qui engendrent des conditions de travail en défaveur des employées», exhorte Laetitia Carreras, du Deuxième Observatoire. KEYSTONE/Gaetan Bally
Grève des femmes

Six femmes sur dix n’obtiennent pas justice dans les cas de harcèlement sexuel. Après vingt-trois ans d’application de la Loi fédérale sur l’égalité entre femmes et hommes (LEg), héritage direct de la grève des femmes* de 1991, le bilan est mitigé. Peu connue du public, mal appliquée des juristes, depuis son entrée en vigueur en 1996, l’efficacité de la LEg est mise en doute. A l’occasion de la nouvelle grève

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion