Égalité

Croiser les bras, mode d’emploi

La Grève des femmes* a lieu dans moins d’un mois. Qui a le droit de la faire, et comment? L’apprentissage de cet outil de lutte s’accélère.
Croiser les bras, mode d’emploi
Pour être licite, la grève doit porter sur des revendications collectives sur lesquelles l’employeur peut agir. KEYSTONE/PHOTO PRÉTEXTE
Nous ferons grève le 14 juin!

«En tant que chômeuse, comment puis-je faire grève?» «Une fois le préavis de grève déposé, que faire si l’employeur saisit une chambre de conciliation?» «Pourquoi le temps d’allaitement ne fait-il pas partie des revendications listées?» «Comment faire quand on travaille sur mandat dans le domaine culturel?» Les questions du public, très féminin, sont nombreuses ce soir-là. En Suisse, les droits de la grève sont méconnus. A l’approche du 14 juin,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion