Égalité

Les féministes ont occupé Plainpalais

Malgré la crise sanitaire, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées à Plainpalais pour la grève féministe.
Les féministes ont occupé Plainpalais
Alors que les restrictions sanitaires risquaient de dissuader les participants et participantes, le violet a fini par couler sur la plaine de Plainpalais. KEYSTONE
Grève féministe

Scandant «fort et fier, le féminisme est en colère», le rassemblement a marqué le coup d’envoi vers 14h30. Alors que les restrictions sanitaires risquaient de dissuader les participants et participantes, le violet a fini par couler sur la plaine de Plainpalais. Elles ont été plusieurs milliers à répondre présentes à l’appel de la Grève féministe ce dimanche à Genève. «Le sexisme, le racisme et toutes ces discriminations sont aussi des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion