Genève

Piétons et cyclistes doivent être séparés

L’Association transports et environnement préconise de repenser la cohabitation entre cyclistes et piétons.
Piétons et cyclistes doivent être séparés
Au boulevard du Pont-d’Arve, le trottoir est partagé par piétons et cyclistes depuis l’Uni mail jusqu’au pont des Acacias. Un manque de place dangereux. SBG
Mobilité douce

Il faut repenser la cohabitation entre cyclistes et piétons. C’est ce que met en évidence la nouvelle publication de l’Association transports et environnement (ATE), citée par la Tribune de Genève. Pour faciliter cette cohabitation, un mot d’ordre: «L’ouverture des voies piétonnes à la circulation cycliste devrait constituer l’exception» bien que, dans certaines situations spécifiques, «les surfaces de mobilité mixte soient très utiles». Celles-ci doivent par contre être adaptées en conséquence,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion