Vaud

Le livre sur de Quattro reste interdit

Les mesures pro­visionnelles demandées par la conseillère d’Etat sont ­admises.
Le livre sur de Quattro reste interdit
Le Tribunal d'arrondissement de l'Est vaudois a décidé de maintenir l'interdiction du livre à charge consacré à la conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro. KEYSTONE
Justice

Le livre à charge consacré à Jacqueline de Quattro reste interdit de diffusion. Le Tribunal d’arrondissement de l’Est vaudois a admis les mesures provisionnelles requises par la conseillère d’Etat. «On a reçu ce matin l’ordonnance qui maintient les mesures provisionnelles. Les conclusions de Mme de Quattro sont admises et confirmées par le tribunal», a déclaré François Roux, avocat de Jacqueline de Quattro, hier à l’agence Keystone-ATS. «Tant que la fourre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion