Cinéma

Un Robinson suisse et son héritage

Avec Insulaire, Stéphane Goël arpente l’île de Robinson Crusoé, colonisée par un baron bernois au XIXe siècle, entre fantasmes utopiques et métaphore contemporaine du repli helvétique. Entretien.
Un Robinson suisse et son héritage
Les descendants du baron Alfred von Rodt, fiers de leurs origines helvétiques. FIRST HAND FILMS
Documentaire

Abandonné en 1704 sur l’île de Más a Tierra au large de Valparaíso, le corsaire écossais Alexandre Selkirk y survivra seul durant quatre ans. Son histoire a inspiré à Daniel Defoe le roman Robinson Crusoé. En 1877, l’aristocrate bernois Alfred von Rodt devient gouverneur de ce rocher perdu dans le Pacifique, où l’ancien mercenaire fonde une colonie. Fasciné par ce personnage excentrique, Stéphane Goël retrace son aven­ture dans un documentaire.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion